Comment faire des économies sous la douche ?

Table des matières

Au quotidien, prendre une douche est un rituel essentiel pour beaucoup d’entre nous. Mais saviez-vous que chaque minute passée sous l’eau chaude a un impact sur votre consommation d’énergie et sur l’environnement ? En effet, l’eau chaude représente une part significative de la consommation énergétique d’un foyer, et chaque goutte d’eau compte.

Dans cet article, nous explorerons des astuces simples mais efficaces pour réduire votre consommation d’eau chaude pendant la douche, sans pour autant compromettre votre confort.

Comprendre les coûts de l’eau chaude :

La facture d’eau chaude sanitaire se divise en 4 parties majeures :

Réduire sa consommation d’eau :

Pour réduire sa consommation d’eau, il est important de connaître le débit de son pommeau de douche.
En effet selon les modèles ils peuvent consommer du simple au double.

Un pommeau classique consomme environ 11 litres par minute lorsqu’un ciel de pluie peut consommer jusqu’à 30 litres par minute et même plus.

Il existe également des pommeaux « économiques » permettant de consommer 4 litres par minute sans perdre en confort.
Voici un modèle économique et confortable : Pulsify S Douchette à main 105 1 jet  EcoSmart + 6l/min

 

Réduire sa consommation d’énergie :

C’est le premier poste de coût pour l’eau chaude sanitaire. La consommation d’énergie pour la production d’eau chaude diffère selon la technologie utilisée. Les principales technologies sont les suivantes :

Le choix de la technologie à utiliser dépend également de contraintes liées au bâtiment ou au logement (appartement/maison). Chacune des ces technologies ont des avantages et des inconvénients. Mais d’un point de vue économique, certaines sont plus avantageuses que d’autres notamment lorsque l’énergie peut être auto-produite puisque l’on ne dépend plus des prix des énergies (gaz ou électricité).

Les productions photovoltaïque et thermodynamiques utilisent des énergies renouvelables. Ces énergies sont plus intéressantes d’un point de vue économique et environnemental.

Au delà de la technologie de chauffe, la consommation des systèmes de production d’eau chaude dépend également de la régulation. La régulation vous permet d’ajuster la production d’eau chaude selon vos besoin. Plus cette régulation est précise, plus elle vous permettra de faire des économies.

Réduire les pertes d’énergies :

Les pertes d’énergies se divisent en deux familles.

Les pertes du réseau :

Ces pertes dépendent de la distance entre l’appareil de production d’eau chaude sanitaire et le lieu de consommation, à savoir la salle de bain.

En moyenne, pour une distance de 10 mètres entre le chauffe-eau et la douche, on perdra jusqu’à 6 litres d’eau (valeur de l’eau + énergie dépensée pour chauffer l’eau).

Pour réduire ces pertes, vous pouvez rapprocher votre système de production de votre point de puisage, le chauffe-eau Twido avec sa faible profondeur et ses habillages design, permet de se fondre dans votre logement et donc d’être plus proche des points d’eau.

Les pertes statiques :

Les pertes statiques concernent uniquement les systèmes de production avec stockage comme les ballons électriques, thermodynamiques ou solaires.

Elles représentent l’eau chauffée et non utilisée. Par exemple, une famille de 3 personnes consommant 150 litres d’eau chaude par jour, avec un ballon de 200 litres, va produire au quotidien 50 litres d’eau chaude qu’elle ne va pas utiliser.

Les pertes statiques surviennent également lorsque le ballon produit de l’eau chaude à un moment où les occupants du logement n’en n’ont pas l’usage, par exemple en pleine nuit ou bien en journée lorsque tout le monde est absent.

Pour y remédier, il faut pouvoir contrôler sa production d’eau chaude sanitaire et produire la bonne quantité d’eau chaude au bon moment. On constate que les moments où l’on consomme de l’eau chaude sont généralement les mêmes, le matin ou bien le soir lors des douches.

Utiliser un appareil permettant de programmer ses chauffes est le meilleur moyen de réduire ou supprimer ces pertes statiques et de réaliser des économies.

Le chauffe-eau Twido grâce à son application MyTwido permet justement de programmer et d’analyser sa production et sa consommation d’eau chaude afin de réduire sa facture d’énergie.

Installez un système de production d’eau chaude durable :

Enfin, une part du coût de l’eau chaude sanitaire est liée à l’équipement qui la produit :

Installation :

Le coût d’un système qui comprend le prix du matériel et l’installation varie selon les technologies, les chauffe-eau électriques sont connus pour être plus abordables que les systèmes thermodynamiques ou solaires thermiques.

Maintenance et entretien :

Il faut également prendre en compte les coûts d’entretien de ces systèmes qui peuvent être faibles pour un chauffe-eau électrique (groupe de sécurité/détartrage) et plus élevés sur des systèmes de pompes à chaleur du fait de leur complexité.

Renouvellement et durée de vie :

La durée de vie du produit et sa fréquence de remplacement entrent également en compte dans le coût de l’eau chaude sanitaire. La durée de vie d’un chauffe-eau électrique classique est d’environ 9 ans par exemple. Il est donc important de prêter attention aux matériaux de fabrication et à la réparabilité du système que vous installez. Par exemple, le chauffe-eau Twido grâce à ses cuves en inox et sa conception 100% réparable permet de tripler sa durée de vie par rapport à un système classique.

Exemple de coût de l’eau chaude sanitaire :

Comparaison de retour sur investissement avec fichier d’étude Twido.

Votre avis compte pour nous !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bienvenue chez Teccontrol

Ce site utilise des cookies pour stocker, consulter et traiter des données personnelles afin de vous proposer la meilleure expérience utilisateur. À tout moment, vous pouvez retirer votre consentement ou vous opposer au traitement de vos données.